Formation

Contact

Le projet EATRIS-Plus est financé par la Commission Européenne

NeurATRIS est heureux d'annoncer que le projet "EATRIS-Plus" est financé par la Commission Européenne dans le cadre de l'appel INFRADEV-3, concernant le développement et le maintien à long terme des nouvelles infrastructures de recherche pan-européennes. 

NeurATRIS, en tant que noeud français d'EATRIS, est l'un des 19 partenaires de ce projet de 4 ans. Le projet vise à construire de nouvelles capacités et fournir des outils scientifiques innovants, en particulier dans le domaine de la médecine personnalisée, pour soutenir le maintien à long terme d'EATRIS en tant qu'une des infrastructures européennes clés.

Titre de la proposition : EATRIS-Plus – Consolidating the capacities of EATRIS-ERIC for personalised medicine

Démarrage : 2020 (dater plus précise à confirmer)

Durée: 48 mois

Lire la suite...

Le rapport annuel 2018 d'EATRIS est disponible

EATRIS est heureux de présenter son rapport annuel 2018, 5ème année d'activité opérationnelle de l'ERIC EATRIS. Vous y retrouverez les réalisations phares de l'année, présentées dans un format plus personnel et racontées par les membres d'EATRIS.

Lire la suite...

11,7 teslas, record mondial de champ magnétique pour un aimant d’IRM du corps humain

L’aimant du projet Iseult, en installation à Neurospin (CEA-Saclay), a atteint son champ nominal de 11,7 teslas (T) le 18 juillet 2019. Il s’agit d’un record mondial pour un aimant IRM humain corps entier, qui vient couronner des années de R&D, à la pointe de l’innovation dans le domaine des aimants supraconducteurs. Au cours des prochains mois, les équipements nécessaires pour réaliser les images cérébrales seront installés autour de l’aimant ainsi que dans son tunnel central, pour en faire un scanner IRM humain capable de sonder le cerveau à des précisions jamais atteintes, au bénéfice de la recherche fondamentale, des sciences cognitives et du diagnostic des maladies neurodégénératives.

Retrouvez le communiqué de presse du CEA dans son intégralité : http://www.cea.fr/Pages/actualites/sante-sciences-du-vivant/iseult-IRM-record-11-7-teslas.aspx

SAVE THE DATE: HOPE 2020, 29-31 janvier, Paris

La deuxième édition du congrès « pHysiopathology Of Parkinson’s disEase » (HOPE), co-organisée par NeurATRIS, se tiendra du 29 au 31 janvier 2020 à l’ICM à Paris.

Suite au succès rencontré par la première édition et aux retours très stimulants des participants quant aux exposés sur les avancées scientifiques les plus récentes et l’intégration de la recherche fondamentale vers la recherche clinique, nous vous invitons à prendre part à cette deuxième édition.

Les thèmes abordés couvriront les déterminants génétiques et épigénétiques de la maladie de Parkinson, leurs mécanismes moléculaires et leurs modélisations, afin de mieux comprendre la physiopathologie de cette affection et ouvrir des perspectives pré-cliniques, cliniques et d’imagerie.

En complément, nous proposons un atelier le premier jour autour de deux thèmes qui seront abordés par la suite lors du congrès

1)      Modélisation cellulaire en faisant appel aux technologies de microfluidique et cellules souches

2)      Outils d’imagerie pour les modèles cellulaires et chez l’homme

Le programme définitif et les inscriptions seront bientôt disponibles sur le site du congrès : https://hope2020.sciencesconf.org/