Formation

Contact

[Emploi] CDI Ingénieur en imagerie de la cytoarchitecture du cerveau, Neurospin

Publié en ligne le 10 octobre 2019.

Neurospin recrute un ingénieur (H/F) en CDI en charge du développement d'un plateforme d'imagerie de la cytoarchitecture du cerveau.

Les équipes méthodologiques de NeuroSpin développent depuis plus d’une décennie des méthodes d’imagerie par résonance magnétique de la microstructure du tissu cérébral. Ces méthodes permettent à partir de données d’IRM de diffusion et quantitatives de cartographier de manière non invasive l’organisation cellulaire des diverses régions du cerveau et d’en étudier la variabilité entre régions ou entres individus. Etre en mesure de réaliser ces cartographies in vivo suscite l’intérêt des neuroscientifiques tant du point de vue fondamental que du point de vue clinique. En effet, être en mesure de caractériser in vivo la cytoarchitecture du cortex cérébral devrait permettre de mieux comprendre les corrélats entre substrat anatomique et fonctions cérébrales, et ainsi mieux appréhender les origines de la variabilité de ces fonctions entre les individus, et ainsi élaborer de nouveaux atlas des aires cytoarchitectoniques à la surface du cortex. En outre, être en mesure de caractériser in vivo l’organisation cellulaire du tissu cérébral constitue aussi une avancée importante qui peut être exploitée en recherche clinique pour mieux identifier les modifications du tissu intervenant à l’échelle cellulaire au cours du développement des pathologies cérébrales.

L’équipe en charge de ce programme de recherche transversal Cyto In Vivo développe actuellement une infrastructure de type web-service qui est requise car faisant appel à des simulations numériques à très large échelle nécessitant du calcul à haute performance réalisé au sein du Très Grand Centre de Calcul (TGCC, Bruyères-le-Châtel), et à des techniques de machine learning pour apprendre la signature IRM de multiples environnements cellulaires pour ensuite être en mesure de les reconnaître, afin de mettre à disposition de la plateforme d’imagerie de NeuroSpin un service unique de cartographie in vivo de la cytoarchitecture du cerveau humain.

Le poste d’ingénieur(e), en CDI, a donc pour objectif de contribuer au développement de cette plateforme d’imagerie de la cytorachitecture du cerveau humain qui s’articule autour de plusieurs missions:

 

  • le développement de protocoles d’imagerie par résonance magnétique de la microstructure sur la plateforme de neuroimagerie de NeuroSpin
  • le pilotage de campagnes de simulations à très large échelle au sein du TGCC (Bruyères-le-Châtel) pour constituer des dictionnaires réalistes de tissus virtuels représentatifs du tissu cérébral et de leurs signatures en IRM à l’aide du simulateur MEDUSA développée au sein de l’équipe
  • le développement de méthodes d’analyse de la cytoarchitecture du tissu cérébral (cortex et substance blanche) à l’aide d’outils de machine learning permettant d’en extraire des cartographies individuelles,
  • la gestion et l’intégration des outils développés dans l’équipe afin de les péréniser à travers un web-service qui sera mis à disposition dnas le cadre de l’infrastructure en cours de montage en étroite collaboration avec le TGCC
  • la formation et le support aux utilisateurs de cette future plateforme
  • l’encadrement des stagiaires et l’encadrement technique des doctorants.

L’ingénieur(e) (H/F) travaillera au contact direct avec les physiciens de l’UNIRS, les experts en traitement du signal et des images de l’UNATI, et sera amené à interagir avec les utilisateurs cliniciens (UNIACT) ou cogniticiens (UNICOG) du département NeuroSpin.

Profil complet à télécharger ici.
Date limite de candidature : 28 octobre 2019